mise en moufle [Prothèse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19092010

Message 

mise en moufle [Prothèse]




mise en moufle



I Définition


Consiste à remplacer la cire de la maquette par une résine thermodurcissable, tout en conservant aux dents et aux crochets leurs positions exactes dans la résine.
Les manipulations ne seront possibles qu'avec un moufle


II Description du moufle


C'est une sorte de boite elliptique en bronze qui est constituée de plusieurs parties
• Une partie dans laquelle le modèle sera placé.
• Une contrepartie dans laquelle les dents artificielles vont se loger.
Cette contrepartie ainsi que la partie comporte un système de guidage assurant la fermeture du moufle toujours identique et automatique.
La contrepartie est percé d'un trou à travers lequel le moufle et remplie de plâtre, et un système de fixation qui peut-être constitué par 2 clavettes ou 1 Bride.


III Mise en moufle proprement dite


III.A. Les impératifs auxquels doit obéir la mise en moufle


• Elle doit se faire dans un moufle de longueur ou de largeur en relation avec le volume du modèle et de sa maquette.
• Assurant une épaisseur du plâtre excèdent 1cm.
• Permettre la récupération du modèle
• Assure la séparation des différentes parties du moufle
• Prévoir et compenser toutes les extensions de la résine au cours de la polymérisation.
• Supprimer tous risque de sur-épaisseur, de distorsion et de porosité (présence de nombreux trous minuscules) de la résine


III.B. Réalisation pratique


Vernir le socle du modèle dans sa totalité afin d'assurer une récupération facile du modèle après polymérisation de la résine.
Les zones de contre dépouille du modèle seront comblées de cire.
Vernir la partie du moufle puis la garnir avec du plâtre de consistance fluide jusqu'au bord supérieur
Placer le modèle avec sa maquette en cire de tel sorte que le bloc incisive avec le rebord alvéolaire soit placés verticalement
Les dents en plâtre doivent être recouverte de plâtre avant la prise du plâtre.
Supprimer les zones de contre dépouille, ne jamais utiliser la technique de lissage du plâtre sous l'eau alors que le plâtre est encore mou et que sa cristallisation pourrait être compromise.
Éliminer toute trace de plâtre au niveau du bord de la partie du moufle et de la maquette en cire.
Placer ensuite la contre partie en contact avec la partie
Placer le moufle sur une vibreuse électrique et combler la contre partie jusqu'au niveau de l'ouverture de remplissage (avec du plâtre de consistance mou) .
Après une heure de cristallisation, le moufle est placé dans un récipient contenant de l'eau bouillante, les 2 parties seront séparées après 15 minutes d'immersion,
La cire est éliminée et les 2 parties seront ébouillantées jusqu'à disparition totale de la cire
• Les dents artificiels à l'ouverture seront fixés au niveau de la contre partie.
• Et les crochets restent au niveau de la partie du moufle.
Après ébouillantage, le moufle est retiré et placé sur la paillasse.
Le plâtre étant un matériau capable d'élaborer le monomère liquide, il importe de vernir à chaud en appliquant un isolant toutes les surfaces du plâtre (éviter les dents artificiels et les crochets).


III.B.a. Bourrage de la résine acrylique


La résine acrylique préparée selon les proportions et les conditions indiquées par le fabriquant doit être bourré à l'état plastique.
Pour vérifier cette état plastique de la résine, on fait un boudin de résine que l'on coupe
• Si on obtient des filaments, c'est que cet état plastique n'est pas atteint, lorsque la section est nette, on procédera au bourrage.


III.B.b. Mise en place de la résine


On place sous les dents et sous les crochets de petites boudes de résine à l'état plastique, les mains étant très propres.
Une feuille de Cellophane est placé sur la résine.
Et la partie inférieure du moufle est correctement posée au regard de la contre partie.
Le moufle est mis sous presse hydraulique.
la pression doit être longue, progressive et contrôlée
Puis les 2 parties sont séparées, les excès de résine supprimés ainsi que la feuille de Cellophane.
Le moufle est refermé et remit sous pression, à ce moment, la pression doit être importante et suffisamment prolongée pour permettre à l'union physique et chimique entre monomère et polymère dans sa totalité.


III.B.c. Cuisson et polymérisation de la résine


• On immerge le moufle dans l'eau et on le porte progressivement à l'ébullition.
En moyenne, la cuisson se fait pendant 90mn à la température de 70°C puis 100°C pendant une heure.
• Le refroidissement doit être long, l'idéal doit être une nuit complète.


III.B.d. Démouflage de la prothèse


Doit se faire après refroidissement normale ou progressive, il ne faut jamais démoufler à chaud.
Après ouverture du moufle, le plâtre est morcelé pour retirer le modèle et la prothèse sans des fracture.




IV Les risques de la mise en moufle


Peuvent être dûs
• À une présence de trace d'humidité dans la résine avant le bourrage.
Mélange monomère polymère peu homogène comportant de nombreuse sphérule restées hors du contact avec le monomère.
• L'isolation (vernis) de mauvaise qualité ou mal réparti permettant le passage de l'eau du plâtre ou de la résine au cours de la polymérisation ou bien du à une réaction secondaire entre plâtre et l'isolant
• Elévation trop rapide et trop brutale de la température pendant la polymérisation.


V Finition de la prothèse


À pour but de délivrer des prothèses polis, et finit et apte à être insérer en bouche sans blesser le patient, le modèle ayant été récupéré avec la prothèse


V.A. Elimination des bavures


• Avec des meulettes acryliques ou métalliques, enlever les bavures périphériques, supprimer les saillies, amincir les bords de la plaque base si cela est nécessaire
• Supprimer toutes les inclusions du plâtre qui encombre (gène)


V.B. Lissage


Avec du papier à verre taillé en bande de 2 à 3cm de longueur, enrobé sur un Mandrin, repassé toutes les surfaces à polir et éviter les dents artificiels.


V.C. Polissage à la ponce


Un cône de feutre est placé sur le tour à polir
On enduit la surface à polir avec la pence pâteuse et on polie ses surfaces pour éliminer les saillis et les rayures laissées avec le papier à verre puis avec une brosse circulaire à crin dure on remplace le cône de feutre
Ce polissage assurent la fixation des partis inaccessibles au feutre
Remarque

Refroidissement
Il faut constamment refroidir la prothèse pour éviter le réchauffement de l'acryl



V.D. Polissage finale au “Blanc d'Espagne”


Il faut bien laver la prothèse pour entraîner le reste de la ponce.
On monte la brosse circulaire souple sous le tour, on met le “blanc d'Espagne” sous la prothèse et on l'enlève à la brosse, jusqu'à obtenir une surface brillante.



VI Conclusion


Après désinfection de notre prothèse, il sera procédé à un essayage en bouche et après correction éventuel, la prothèse sera livrée.

Admin
Admin

Messages : 198
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
dentdz:

Voir le profil de l'utilisateur http://dentdz.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum