examen clinique en parodontologie [Parodontologie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

examen clinique en parodontologie [Parodontologie]

Message par Admin le Dim 19 Sep - 19:23

examen clinique en paro
"sondage,indices et le charting parodontal


I/introduction
Avant tout traitement parodontal, il est nécessaire d’établir un examen complet afin:
- d’établir un diagnostic précis
- d’élaborer un plan de traitement
En premier lieu, déterminer le motif de la consultation.
II/generalités:
•Anamnèse:l'anamnèse nous met à l'écoute des motifs de la consultation du patient:le saignement;les mobilités l'apparition de diastème;ansi que leur début d'apparition.
1/Anamnèse générale: Il est nécessaire de connaître l’état de santé général pour élaborer un traitement sans risque. Il est nécessaire de connaître l’état de santé général pour déterminer des relations possibles avec des pathologies parodontales
2/anamnèse locale: elle Correspond à tous les problèmes rencontrés au niveau buccal ( historique).
et de savoir si le patient est conscient de son état parodontal.
Elle permet aussi de déterminer la vitesse d’évolution de la maladie.
•Habitudes d’hygiène
-Demander au patient quels types d’instruments il utilise.
-Lui faire garder les bonnes habitudes et éliminer les mauvaises.
-Déterminer les causes empêchant une bonne hygiène ( douleurs, encombrements…)
•L’examen intra-oral:-Noter tous les problèmes dentaires ( abrasion, fractures, rhizalyse..)
-Les traitements prothétiques et conservateurs
-Les proximités radiculaires.
-Les problèmes parodontaux.

III/ Le parodonte superficiel
La couleur
•Couleur rose pâle
•Changement de couleur dû à une perte de la couche superficielle kératinisée.
•Changement de couleur dû à une vasodilatation (inflammation)
La texture•Texture ferme, piquetée en peau d’orange.
•Le piqueté est dû à un phénomène histologique ( insertion des fibres de collagène à la surface de l’épithélium).
Son absence peut signaler une destruction de ces fibres par inflammation
La forme•Rechercher une forme harmonieuse qui suit le collet anatomique des dents.
•Noter les défauts par excès ( hyperplasie, inflammation...).
•Noter les défauts par insuffisance ( nécrose, récessions….).
IV/le sondage:
Le sondage consiste à prendre un ensemble de mesures que l’on reportera sur un relevé de mesures (charting) grâce à une sonde parodontale.
La sonde est constitué:
- d’un manche
- d’une partie intermédiaire
- d’une partie travaillante graduée
La sonde à une extrémité atraumatique( bout arrondi).
(sonde de NABERS et de WILLIAMS)
V/Les indices
V1-Indices gingival ( Loë et Silness)
•0 : Gencive normale
•1 : Gencive légèrement enflammée
•2 : Inflammation modérée et saignement au sondage
3 : Inflammation importante et saignement spontané
V2-S.B.I. (MUHLEMANN)
•0 : Pas de saignement
•1 : Un point de saignement
•2 : Quelques points de saignement


V3-Indice de plaque (Loe et Silness 1963)
•0 : Surface dentaire propre
•1 : Surface dentaire semblant propre mais présence de plaque au 1/3 cervical que l’on peut racler à la sonde.
•2 : Dépôt de plaque visible.
3 : quantité abondante de plaque

V4- Indice de mobilité
•0 : Mobilité physiologique
•1 : Mobilité transversale < 1mm
•2 : Mobilité transversale > 1mm
•3 : Mobilité axiale
VI/ mesures des poches et de niveau d'attache:
1/ mesures des poches:les cones du Gutta sont utilisés pour mesures radiologiques,la profondeur des poches ,et dans certains cas l'atteinte de furcation
2/Mesure du niveau d’attache épithéliale:Elle est exprimée par la distance en mm qui sépare la jonction amélo cémentaire du fond de la poche.
Ne pas confondre avec la profondeur de poche entre le rebord gingival et le fond de la poche

VIII/ l'examen radiologique:la radiographie permet d'evaluer les pertes de substance osseuse et leur forme.si les clichés donnent une evaluation correcte des pertes interproximales,ils conduisent à sous estimer les pertes de substances vestibulaires(ou jugales et linguales et palatines)
-la radiographie conventionnelle est egalement inutile pour diagnostiquer les formes précoces de la maladie,en particulier les gingivites.les défauts osseux ne sont detecter qu'au-delà d'un seuil de reduction des trabéculations ou de réduction de hauteur.
-on considère qu'à moins de 3mm de perte osseuse,la destruction est indecelable sur un cliché.les lésions de la furcation des dents ne sont détecter que quand la résorption s'est developpée au-delà des furcations.
-d'après une étude récente (Flack et Coll 1996),il ressort que l'outil diagnostique radiographique conventionnelle n'a que peu de valeur en présence de legers changement du niveau osseux.
-la radiographie digitalisée devrait pouvoir visualiser de faibles modifications.il est connu que les changements osseux n'interviennent que bien après la perte d'attache du tissu conjonctif.
-l'usage des méthodes nouvelles d'imagerie médicale devrait facilite l'étude de l'état parodontal.
La radiographie numérisée ,associée à des deusimétres devrait permettre d'evaluer des changements subtifs de densité.
D'autre méthodes,encore à un stade de recherche,pourraient permettre de préciser les évolutions de la vascularisation et les modifications de l'os.

VIII/ le charting:
Relevé des mesures
Noter les kystes et les granulomes par un petit rond NOIR au niveau de l ’apex.
Noter les migrations par des flèches.
Noter les freins.
Noter les obturations débordantes
Relevé des mesures
•Retranscription de 3 lignes:
- Rebord gingival en BLEU
- Fond de poche en ROUGE
- Ligne mucco-gingivale en VERT
•Les dents absente en NOIR.
•Les prothèses en JAUNE.
•Les atteintes de furcation avec un F

Admin
Admin

Messages : 198
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
dentdz:

Voir le profil de l'utilisateur http://dentdz.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum